Grands Sites Midi-Pyrénées

Publié le 22 août 2014, dans France 2014
mg_0827

A ne pas confondre avec ceux inscrits au patrimoine mondial par l’UNESCO, ceux notifiés par la région rentrent dans une démarche de qualité et d’accueil du public. Vous l’aurez compris, bains de foule en perspective.
Avant cela nous terminons les plus beaux tronçons de la vallée du Lot. Après un morceau plutôt inintéressant entre Decazeville et Cajarc, le paysage redevient subitement escarpé et très méditerranéen.

mg_0759

Nous poursuivons donc le cours de la rivière qui serpente de nouveau entre les Causses rocailleux pour traverser brièvement le petit bourg de Cajarc avec ses anciennes maisons médiévales.

mg_0760
mg_0761
mg_0762
mg_0763
mg_0764
mg_0766
mg_0767

Puis nous montons sur une colline pour rejoindre une grande famille qui nous accueille sur leur petit coin de paradis. Véritable cliché de maison de vacances pour nous, ce jeune couple restaure une très ancienne ferme qui a subi de nombreux changements de propriétaires et donc de fonction. Au menu, de la pierre sèche, un potager, des toilettes sèches et des matériaux écologiques.

mg_0770

Après ce moment de repos salvateur, nous partons à l’assaut de Saint-Cirq-Lapopie perché sur son éperon rocheux.

mg_0773

Le village est mignon et mérite son succès, sauf qu’avec 400000 visiteurs / an depuis qu’il a été reconnu « Plus beau village de France », on se sent particulièrement à l’étroit dans ses venelles pentues. Pire nous faisons l’erreur d’y passer au pire moment de la journée, vers 12h. C’est donc en vitesse que nous descendons avec le risque de se sentir comme un éléphant dans un couloir vu la fréquentation.

mg_0774
mg_0775
mg_0776
mg_0777
mg_0779
mg_0781
mg_0783
mg_0784
mg_0785

Après quelques coups de pédales nous voilà enfin revenus à notre point de départ où nous avions bifurqué quelques semaines auparavant. La boucle est bouclée, et pour notre dernière nuit en vélo, nous reprenons le même camping aux abords de Cahors, avec une dernière « vraie » étape de 46,46 km … on est dans le coup !

mg_0786
mg_0789

Pour rentrer en douceur et éviter le chargement, trajet, déchargement dans la même journée, nous nous octroyons une journée touristique supplémentaire.
Nous commençons par Cahors dont les vieux quartiers respirent le sud avec ses étroites ruelles ombragées.

mg_0802
mg_0803
mg_0809
mg_0804
mg_0810
mg_0820
mg_0824

On commence par le quartier de la cathédrale qui impose le respect par sa façade massive et son cloître magnifiquement décoré d’un style gothique flamboyant du plus bel effet.

mg_0801
mg_0792
mg_0794
mg_0795
mg_0799
mg_0805

Puis vient l’incontournable pont Valentré dont son impressionnante conception fortifiée a su tenir à toutes les invasions. Il mérite bien une retraite paisible parmi les piétons et autres pèlerins.

mg_0813
mg_0814
mg_0816
mg_0817
mg_0818

Et pour terminer en beauté, direction Rocamadour. Fort de notre mauvaise expérience à Saint-Cirq-Lapopie, nous prenons le contrepied et attendons le soir pour visiter les lieux. Tous les superlatifs sont bons pour décrire ce haut lieu du patrimoine, reste que l’on notera une visite en 2 parties bien distinctes. La ville avec sa ruelle commerçante affichant une débauche de la consommation poussée à l’extrême, et la partie haute du Sanctuaire à l’ambiance monacale, surtout en cette fin de journée.

mg_0829
mg_0830
mg_0834
mg_0835
mg_0836

Nous passons rapidement la première partie pour débuter l’ascension du sanctuaire avec son mythique grand escalier dont les 144 marches sont traditionnellement gravies à genoux par les pèlerins. Quel plaisir de déambuler dans ces lieux presque seuls, pour le coup l’horaire est idéal.

mg_0843
mg_0844
mg_0846
mg_0847
mg_0850
mg_0851
mg_0853
mg_0854
mg_0855
mg_0858
mg_0859

Nous poursuivons l’ascension via le chemin de croix pour une piqûre de rappel chrétienne afin de s’offrir un fabuleux panorama sur les gorges de l’Alzou.

mg_0872
mg_0860
mg_0863
mg_0864
mg_0865
mg_0867
mg_0869

La fraîcheur nocturne pointe le bout de son nez, il est temps de repartir avec un dernier cliché sur la cité éclairée, c’est magique !

mg_0880
mg_0884
mg_0885

En conclusion, en dépit d’une météo fraîche sur l’ensemble, nous ne nous attendions pas à autant de diversité sur une aussi petite région. Nous avons effectué 750 km à vélo via un itinéraire quasi parfait que nous pouvons que recommander.
Et pour ceux que ça intéresse, vous pouvez consulter l’itinéraire exact avec son dénivelé ici :
http://www.sixpiedsurterre.fr/itineraire-ete-2014-1369

4 Réponses à “Grands Sites Midi-Pyrénées”

  1. Marc août 22, 2014

    Merci pour ce délicieux partage.
    Bon retour au bercail et à bientôt au boulot…

  2. valerie août 24, 2014

    heureuse de vous retrouver après ces belles vacances en votre compagnie tout au long de ce site.
    bisous a bientot.

  3. Amapeurranci août 24, 2014

    Le pont va l’entrée, mais la sortie. Cela me rappelle quelques sueurs froides, en 1986, lorsque nous voyagions pour la première fois en caravane. Bourgeois, nous, non, mais après 11 ans sous la tente et trois enfants, nous aspirions à des horizons nouveaux et de plus nombreux déplacements avec un peu plus de confort, et de rapidité..;
    Vu ce qui précède, nous ne nous sommes pas engagés pour visiter la cathédrale…, l’abbaye de Moissac et son porche merveilleux, un jour de marché, nous avait déjà donné des sueurs froides pour nous garer.
    Merci pour ce beau périple, ces commentaires historico-socio-économiques, et ces très jolies photos. La France est vraiment un éternel sujet d’émerveillement. C’est bien de nous le rappeler.
    Au plaisir de se lire, à défaut de se voir.

    • Six Pieds sur Terre août 24, 2014

      Merci Roger pour tes agréables commentaires.
      En espérant se croiser au détour de nos chemins respectifs.

Laisser un commentaire


− sept = null