D’une mer à l’autre

Publié le 14 août 2015, dans Bretagne 2015
mg_2654

C’est avec un rappel digne de ce nom que le voyage nous dicte sa loi de l’incertitude.
Même si nous nous attendions à la fraîcheur…
Même si nous nous attendions à des difficultés …
Même si nous avons anticipé les caprices de la nature …

Nous avons frôlé (pour le moment) le retour anticipé.

mg_2633

Nous arrivons humidement au port de commerce de Brest par la mer, avec pour accueil la réplique d’une frégate française qui a servi à la fin du XVIIIème. L’Hermione est amarrée paisiblement le long du quai noirci d’estivants en manque d’activités touristiques. Nous avons le privilège de voir le navire au complet et de se sentir timidement petit face à ses sabords.

mg_2622
mg_2624
mg_2625

Ni une, ni deux, nous fuyons le tumulte de la grande ville après quelques déboires dans les indications signalétiques brestoises puis prenons une voie verte fort bien aménagée en direction de la région des Abers.
Sur la route, rien de bien méchant, si ce n’est une station météo fort originale, un chien fuyard que nous gardons le temps de l’arrivée de ses maîtres, et une énième vue brumeuse de l’Aber Wrac’h. Heureusement que nous avons vécu une superbe rencontre chez l’habitant en la compagnie de Kristell et Kevin à Lannilis pour une soirée fort sympathique (tellement que nous en avons oublié la cristallisation photographique).

mg_2626
mg_2627
mg_2628
mg_2629
mg_2630

Mais cela était bien avant le drame, messieurs-dames … Rien de grave rassurez-vous, mais toujours est-il que les voies vertes bien cabossées ont eu raison d’une pièce du moyeu d’une des roues de la remorque ! Sentant le voyage se terminer, le MacGyver du moment trouve le salut sur une particularité de la pièce en question pour pouvoir la faire solidement tenir avec un simple rilsan … comme quoi, il faut toujours emporter des petits trucs à bidouiller avec soi.

mg_2631

C’est donc avec le sourire tout retrouvé (pour le moment) que nous remontons en selle pour découvrir les nombreuses chapelles assaillies par des artistes contemporains qui bordent notre chemin. Vous ne verrez point de photos de leurs œuvres étonnantes, mais plutôt une magnifique collection d’hortensias (pour les amateurs) qu’on a eu de cesse de voir tout au long de notre périple jusque-là.

mg_2634
mg_2635
mg_2636
mg_2638
mg_2639

Enfin, petit passage vers la ville du Folgoët qui abrite une basilique très étonnante de par sa conception en équerre et son Jubé en pierre sculpté dans un style on ne peut plus flamboyant !

mg_2640
mg_2648
mg_2649
mg_2650
mg_2651
mg_2652
mg_2653

Nous parvenons donc avec difficulté à finir les 55km qui séparent nos points de repos, surtout avec un vent glacial du nord-est que nous avons continuellement de face avec des rafales à 80km/h … nous sommes au mois de février … non ?

edit : à l’heure où nous écrivons ce message, un terrible orage vient se s’abattre sur les environs. Au programme, une nuit très très lumineuse, un vent très soutenu (quand on campe en front de mer c’est normal nous direz-vous), et surtout un réveil précipité à 7h avec une pluie torrentielle qui donne une belle inondation dans l’abside … bon tout fini par sécher sur Roscoff.

6 Réponses à “D’une mer à l’autre”

  1. Valerie août 14, 2015

    Courage. Le temps n est pas très beau chez nous non plus après un bel orage aussi mais bon nous sommes à l abri nous. Nous avons suivi l arrivée à Brest de l hermione aux info et pense à vous. Ça devait etre superbe à voir. Bises et bravo au bricoleur.

  2. Geneviève août 14, 2015

    Vous êtes bien courageux et tenaces, merci de vos belles images et commentaires, si je peux je vais montrer à mèmère,
    grosses bises

  3. Guérin Sophie août 14, 2015

    Ravie de suivre vos aventures ! Nous sommes sous une pluie battante au camping de St Coulomb à côté de St Malo. J’espère TRÈS SINCÈREMENT, que vous avez meilleur temps. Nous pensons bien à vous, Gros Bisous et à bientôt.

Laisser un commentaire


deux + = onze