Grèce – partie 2

Publié le 25 mai 2013, dans Grèce 2013
mg_3869

Venir en Grèce oui … à vélo, ça se discute ! En effet, après notre départ de Kefalonia, qui a été notre coup de cœur de nos premiers jours en Grèce, nous débarquons sur le continent grec pour atteindre Igoumenitsa. Nous allons parcourir pas moins de 215 km qui seront très éprouvants.

mg_3856

Nous savions que la Grèce est un pays très montagneux, mais nous n’imaginions pas avoir à affronter régulièrement des côtes de 20% et plus ! Nous avons donc vécu des émotions très fortes et contradictoires. C’est assez incroyable de voir à quel point l’effort physique peut être à la fois source de plaisir et de regret.
Le plaisir :
- Le vélo est un moyen de transport formidable, il procure une étonnante sensation de liberté car il permet au cycliste de s’affranchir d’une énergie tierce pour avancer et de se sentir véritablement acteur de sa locomotion.
- Son faible encombrement, sa source d’énergie silencieuse (enfin ça dépend des cyclistes !) permet la discrétion, facilite la rencontre humaine et donne accès à peu près partout.
- Le défi physique est aussi source de satisfaction une fois accompli, il redonne du sens au mérite.
Le regret :
- Il faut parfois faire preuve d’humilité et accepter les limites que notre corps peut supporter.
- C’est dans l’adversité que les traits de caractères enfouis peuvent ressurgir de manière impromptue. On peut parfois être involontairement la personne que l’on ne souhaite pas.
- Les difficultés remettent en question sa propre situation.

C’est ainsi que nous avons accepté l’idée que la partie du voyage comme l’Albanie avec ses forts reliefs n’était pas accessible pour nous. Quelque part, le relief grec nous aura permis de tester nos limites, surtout dans le temps, car un petit peu de montagne ça va ; trop, bonjour les dégâts.
De même, nous conservons le Monténégro comme destination, mais nous effectuerons tout l’arrière-pays en motorisé, nous essaierons de louer une voiture quelques jours.

Le bon côté est que certaines phases nous permettent la réflexion, comme sur la situation économique du Pays. Pourquoi cette crise économique ? Qu’en penser loin des médias en ayant uniquement ce que l’on voit pour se faire son propre point de vue. Loin de nous l’idée de théoriser et de trouver des solutions, mais quand on voyage dans un tel pays avec les évènements économiques qu’il y a eu, on ne peut s’empêcher d’y penser. Une chose est sûre, le pays est fortement taxé sur des produits comme la nourriture, ici nous sommes à 13%, du coup ce n’est pas très bon marché.
Après nous distinguons un fort clivage social, qui est déjà bien avancé comparé à la France. Sur les parties que nous avons visitées, on retrouve d’un côté les zones touristiques qui « survivent » à la crise sur un modèle économique en perte de vitesse. Les structures ont l’air vieillissantes (type seventies), d’un autre temps dont on peut se poser la question si cela durera encore longtemps (après nous sommes à l’aube de la période touristique ce qui amplifie grandement cette sensation). Et d’un autre côté, nous avons vu une Grèce très pastorale, assez pauvre, voire parfois anachronique, mais aussi très débrouillarde et bien vivante.
On a l’impression que la Grèce a raté l’exportation de sa culture lors de la mondialisation. Car tout de même à l’origine en partie de notre civilisation, elle est maintenant devenue le mouton noir de l’Europe (surtout de l’Euro) alors qu’elle a des ressources économiques fortes, notamment touristiques. Mais alors, quel sentiment de gâchis nous pouvons parfois avoir, touristes que nous sommes, en voyant des villages dénaturés par le tourisme de masse, du patrimoine laissé pour compte au profit de la sacrosainte plage, des indications floues voire inexistantes.
Il ne faut certes pas généraliser sur tout le pays, nous n’en avons fait qu’une infime partie. Toujours est-il que cette deuxième partie de notre voyage dans ce pays n’aura pas été aussi enchanteresse que la première.

Ne noircissons pas le tableau, le beau temps continuel est déjà une chance en soit pour nous et nous avons tout de même à vous offrir les plus beaux clichés de ces 10 derniers jours. De plus notre halte en Couchsurfing chez Efi et Appolo aura été l’occasion pour Maxime de tester la plongée sous-marine !

Rétrospective :

mg_3780

Nous arrivons donc en Grèce continentale pour quelques jours, le temps d’atteindre Igoumenitsa, juste à côté de la frontière Albanaise, pour aller sur l’île de Corfou. Ce petit retour sur le continent nous permet de longer la côte depuis Astakos qui est à l’image de ce qu’on pouvait imaginer. C’est à dire très sec, abrupt avec quelques oliviers qui verdissent un sol très rocailleux. Cela fait limite terre hostile, surtout quand on se fait déloger de notre petit coin d’ombre pour le déjeuner par 2 truies affamées avec leurs petits.

mg_3788
mg_3791
mg_3792

Nous découvrons une Grèce très pastorale, loin du tourisme avec de petites activités de pêche puisque nous sommes le long de la côte. On a encore une fois l’impression d’être au bord d’un lac ce qui rend nos bivouacs très agréables.

mg_3795
mg_3800
mg_3802
mg_3807

De même nous découvrons quelques ruines de la Grèce du 5ème siècle qui ne se visite pas vraiment. Nous ne savons si c’est la période de l’année qui veut cela, mais le patrimoine est certes « protégé » mais pas véritablement valorisé d’un point de vue touristique dans cette région. Nous bivouaquons tout de même sous la protection de cet ancien mur d’enceinte de la ville de Nikopolis.

mg_3810
mg_3812
mg_3816

A partir de là, la végétation est très différente. En effet il nous a fallu passer sous un tunnel (que nous avons traversé en voiture avec le vélo chargé dans un pickup, car l’accès est interdit aux cyclistes) pour traverser l’embouchure d’un fjord. Du coup la partie nord est beaucoup plus verte ; exit la montagne rocailleuse et la garrigue, ici les fougères, canisses et marais peuplent le paysage.

mg_3826
mg_3821
mg_3827
mg_3828
mg_3834

Nous bifurquons vers Parga (car entourée de vert sur notre carte ce qui signifie que le site mérite le coup d’œil) qui est une petite bourgade accrochée autour d’une grande crique. C’est assez joli et la route toujours aussi pentue, nous capitulons autour d’un verre qui nous redonne le sourire avant de rejoindre le camping local pour une bonne douche après un bain express dans une mer couleur azur.

mg_3831
mg_3833
mg_3837
mg_3836
mg_3840
mg_3839
mg_3841

Ensuite vient notre dernière journée sur le continent qui nous achèvera en commençant par 370m de dénivelé positif sur 7km avec des pentes de 17% ; avec en compensation de jolies points de vues et une place à l’ombre dans un petit village pour un repos indispensable.

mg_3846
mg_3848
mg_3849
mg_3852
mg_3853
mg_3854

Nous arrivons enfin à notre dernière étape de notre passage en Grèce : l’île de Corfou. Nous avons un contact Couchsurfing dans la partie sud de l’île qui nous attend dans 4 jours, aussi nous ne nous attardons pas en ville dès notre arrivée, nous préférons entamer le tour de l’île en commençant par le Nord via la côte Est. La première journée ne nous enchante guère (comme à notre habitude il faut croire) car cette partie est gangrenée par le tourisme, avec des « Rent a car », « Rent a house », « Rent a bike » (but it doesn’t mean a bike, it means a motorbike … of course), « Rent my mother in law » (no, we’re kidding !).

mg_3876
mg_3863
mg_3877
mg_3880
mg_3881
mg_3882
mg_3884

Il y a même un endroit dédié aux Mojitos (avis à une amatrice graphiste).

mg_3887

Plus nous nous éloignons de la ville de Corfou, plus nous apprécions les paysages loin du tumulte du tourisme de masse avec en toile de fond la côte Albanaise qui est à seulement 3 km.

mg_3861
mg_3864
mg_3868
mg_3869
mg_3874

Après un bref passage au « Canal d’Amour » qui est LA curiosité géologique du nord-est de l’île, nous sortons des sentiers battus pour trouver quelques endroits pittoresques (enfin !) et un magnifique emplacement pour le bivouac en haut de la falaise qui nous offre un sublimissime coucher de soleil et un balai de lucioles au crépuscule.

mg_3890
mg_3894
mg_3896
mg_3901
mg_3904
mg_3905
mg_3909
mg_3910
mg_3911
mg_3913
mg_3917
mg_3935
mg_3936
mg_3948
mg_3958

Il nous faut ensuite monter une énième fois un tout petit col (qui nous paraît énorme tellement nous sommes épuisés) pour découvrir un autre village pittoresque, Doukades, où nous rencontrons beaucoup d’anglais.

mg_3961
mg_3962
mg_3963
mg_3964
mg_3965
mg_3967

Ensuite c’est la descente vers Paleokatrista dont la côte est digne d’une carte postale abrite un monastère datant du 18ème siècle (et fût fondé au 12ème siècle). La végétation est magnifique et sent bon le jasmin !

mg_3969
mg_3970
mg_3971
mg_3972
mg_3975
mg_3977
mg_3978
mg_3979
mg_3983

Enfin nous partons vers le sud direction notre étape Couchsurfing chez Eftychia et Apollo. Sur le chemin nous visitons un autre monastère entouré d’eau et surtout l’ancienne demeure de l’impératrice d’Autriche Elisabeth de Wittelsbach : Sissi.

mg_3985
mg_3987
mg_3990
mg_3991
mg_3992
mg_3995

Passionnée par la Grèce antique, elle a construit ce sublime palais, l’Achilleion, en l’honneur du légendaire héros Achille où elle a dirigé toute la décoration. C’est immense, très bien entretenu avec un escalier principal qui vous donne le vertige avec son jeu de miroirs.

mg_3996
mg_3997
mg_4001
mg_4006
mg_4008
mg_4010
mg_4013
mg_4015
mg_4020
mg_4027
mg_4029
mg_4030
mg_4025

Nous sommes finalement arrivés chez nos hôtes et y resterons 4 jours pour un repos nécessaire avant de repartir. Eftychia (que l’on surnomme Efi) vit sur Corfou avec Apollo depuis 2 ans maintenant. Elle donne des cours de « Air Yoga » en ville et pense participer dans le club de plongée qu’Apollo vient tout juste d’ouvrir. Le Poseidonia Dive Center ouvre ce week-end avec l’ouverture d’un grand hôtel de la région et Maxime a eu le plaisir de l’inaugurer pour son premier cours.

mg_4049
mg_4050
mg_4052
mg_4054

Scuba diving in Corfu from sixpiedsurterre.fr on Vimeo.

C’est également l’occasion de découvrir les alentours comme le Lac Korissia, de jouer de la musique (pour tout le monde) et de passer du bon temps en se laissant porter pour une fois.

mg_4033
mg_4038
mg_4039
mg_4045
mg_4040
mg_4046
mg_4047

Nous prenons le temps de visiter la ville de Corfou, la vieux centre est fort sympathique et pas encore trop surchargé de touristes (même si les cars sont bien présents). Apollo se fait un plaisir de nous faire le guide entre la mer, les veilles pierres et les petites places agréables.

mg_4065
mg_4058
mg_4060
mg_4062
mg_4066
mg_4070
mg_4072
mg_4074
mg_4077
mg_4079
mg_4085
mg_4091
mg_4093
mg_4095
mg_4097
mg_4100
mg_4101
mg_4102

Nous avons récupéré le colis que Mamie Raymonde a envoyé ! Cela fait du bien de manger quelques galettes Saint Michel autour d’un verre de Bière au Gingembre (qui est en fait une limonade naturelle dont le gaz se forme tout seul par fermentation).

mg_4103

Nous reprenons le ferry dimanche pour un bref passage en Italie avant de reprendre à nouveau le ferry pour le Monténégro.

22 Réponses à “Grèce – partie 2”

  1. Bernard mai 25, 2013

    bravo …très agréable de vous suivre
    nous voyons que vous portez des vêtements d’été… nous n’avons pas quitter nos pull et le chauffage dans la maison
    Gros bisous a tous et a notre petit bonhomme Papy B

  2. Raymonde mai 25, 2013

    Heureuse de voir que vous aimez toujours
    les gâteaux du pays de Retz,Timéo était heureux de retrouver son baigneur !!!!
    Max apprécie la plongée sous marine, après l’effort , le réconfort, on pense bien
    à vous , bises a vous 3 . Mamie Ray

  3. fardeau mai 25, 2013

    coucou

    c’est toujours un plaisir de vous suivre… dans les bons et moins bons moments…
    prenez soin de vous. plein de bisous

  4. armel mai 25, 2013

    coucou vous 3 .merci pour ces récits pleins de rebondissement .portez vous bien et profitez du temps qui passe .bisous

  5. bichon mai 25, 2013

    un plaisir de vous suivre ! Il faut que nous expliquiez comment vous avez fait ! pour faire des émules…et donc on peut maintenant grandir en découvrant le monde. Un gros bisou à vous 3 !

  6. Gérard Garnier mai 26, 2013

    Bravo Maxime!
    Vos commentaires journalistiques sont bien vus et bien écrits.

    • Six Pieds sur Terre mai 26, 2013

      Bonjour Gérard,
      Merci pour les félicitations, heureux de voir que cela vous plaise.
      Bonne journée.

  7. Tatal mai 26, 2013

    Très bonnes réflexions sur l’effort, le réconfort, le prix du sacrifice ; c’est ce que j’aime sur ce blog, rien n’est épargné de l’expérience nomade (sauf le -18) et la photo qui en résulte est d’un contraste saisissant, donnant ses couleurs véritables à l’aventure, ce tableau qui s’efface et se remplit en permanence !
    Bisous !!!

    • Six Pieds sur Terre mai 26, 2013

      Cher Tatal, tes commentaires sont autant de plaisir que d’énigmes pour nous …
      Nous parvenons à peine à décrypter ta prose.
      Au plaisir.

      • Tatal mai 27, 2013

        Non, non, non !
        C’est vous qui avez commencé avec les énigmes…
        Je reformule : « Continuez, je vous kiffe les amis !! »
        Voilà.
        Bibisous !

  8. plissonneau mai 27, 2013

    Quel bonheur de vous suivre! vous etes un peu notre rayon de soleil vu que on ne sait plus vraiment à quoi cela ressemble du beau temps…
    biz
    élodie

    • Six Pieds sur Terre mai 29, 2013

      Coucou,
      Cela nous conforte dans notre choix d’être partie en cette morne saison.
      @ bientot,
      Bises.

  9. Célina mai 27, 2013

    Merci, j’admire et j’envie (même les moins bons moments)… L’apprentissage de soi est le plus difficile qui soit, mais le plus enrichissant.

  10. Geneviève mai 27, 2013

    J’apprécie vos récits, vos choix fous ou sages, et les belles photos artistiques, que d’enrichissements humains! qu’en dit Timéo? bises

    • Six Pieds sur Terre mai 29, 2013

      Timéo nous mène assez la vie dure depuis 2 jours, c’est pas tout le temps facile même si le plus important pour lui étant notre présence, il nous en demande parfois un peu trop. On gère comme on peut.
      Bises.

  11. moreau mai 28, 2013

    magnifique photos magnifique paysage magnifique petite famille et surtout magnifique soleil !! bonne continuation gros bisous

  12. Sonya & John mai 30, 2013

    cc!
    j’ai converti mes collègues du SESSAD à votre blog, et maintenant vous êtes un excellent sujet d’échanges sur les choix et les choses qu’amènent ces aventures cyclo!
    de vrais stars : à la fois très aimées et très controversées!!! ;)
    je pense fort à vous et vous embrasse, où doit-on envoyer le prochain ravitaillement en bouffe métropolitaine??
    bisous

Laisser un commentaire


+ neuf = quatorze