L’accueil Sarde

Publié le 22 mars 2013, dans Sardaigne 2013
mg_2024

Voilà pratiquement une semaine que nous sommes en Sardaigne, et le moins que l’on puisse dire c’est que les Sardes sont très accueillants. Ce n’est pas un mythe !
Pour tout dire, rien que sur les derniers jours, nous avons eu des rencontres assez brèves avec les autochtones, et toujours avec le sourire.
Dernièrement, quand nous sommes passés à Oristano, une dame à la sortie du « supermercati » nous a proposé de dormir chez elle, sauf qu’elle habitait à notre point de départ de la journée ; dommage de faire machine arrière, surtout qu’il aurait fallu refaire le trajet le lendemain. Dans la même journée, nous avons attendu l’ouverture de l’office de tourisme sur la place Eleonore D’Arborea.

mg_2007

Oui car pour l’anecdote, pratiquement rien n’est ouvert le midi entre 13h et 15h, à tel point que cette période morte de la journée donne des impressions de villes fantômes dans les tout petits villages. Pour revenir à l’attente de l’ouverture de l’office de tourisme, nous nous sommes fait aborder par une dame âgée accompagnée de son fils, en vacances. Nous avons très vite senti la fierté qu’elle avait à nous parler de son pays (car on peut presque dire que la Sardaigne est un pays tellement son identité est forte). Nous avons été obligés de couper court à la conversation (monologue) après 45mn pour continuer notre journée qui ne s’était déjà pas très bien engagée question timing.

mg_2025

Toujours à propos de l’hospitalité Sarde, le lendemain, nous avons parcouru un très joli itinéraire vers le centre de l’île en direction du célèbre site nuragique, Su Nuraxi.

mg_2031

Là encore, à travers chaque village, les « Ciao » et « Buongiorno » sont de mise ainsi que les grands gestes de salut pour les paysans et autres bergers.
Pour ne pas tarir d’éloge là-dessus, la journée se termine au bar en face du site nuragique, car oui après 48km sous le soleil, on a bien mérité une bière, et en conversant un peu avec le permanent des lieux, il nous propose la salle en dessous pour dormir gratuitement. Les lieux appartiennent à la fondation culturelle du site. Nous avons donc des toilettes, sommes à 50m du site nuragique pour la visite du lendemain et n’avons pas de souci à nous faire pour notre équipement pendant la visite : quel luxe !

mg_2032

On ne peut pas non plus généraliser, car parfois l’accueil est plus froid, pour exemple, lorsque nous voulions aller à la poste, nous nous étions « garés » juste devant, le temps de prendre des timbres, et la policière qui attendait le fourgon pour les fonds, a demandé à Elodie de déplacer le tandem, sans attendre qu’on ait le temps de prendre les timbres et surtout sans essayer de comprendre que le tandem ne peut être déplacé qu’à deux. De même, certains villageois nous regardent un peu comme des martiens (bon c’est vrai qu’on impose).

Nous verrons si lors de notre séjour cette accueil sera confirmé ou non, mais pour le moment nous sommes ravis !

12 Réponses à “L’accueil Sarde”

  1. Amapeurriendimpossible mars 22, 2013

    Un vieil adage romain dit qu’entre midi et 15 h, en ville on ne rencontre que des chiens et des Français. A bon entendeur, salut.

  2. Tatal mars 22, 2013

    Ah ! Bien, très bien, c’est concis, clair, bien illustré (ne pas oublier d’en voir plus dans la galerie photo), un brin politique, résolument philosophique ! Je vais arrêter de regarder, c’est trop pour mon pauvre cœur et mes jambes qui me démangent…

    Bon, ok, je reste.

    P.S. : en arrivant sur l’accueil on croit toujours que vous êtes en Écosse…
    P.S. 2 : avec votre accord je partage ce post sur FB pour nos amis distraits…

  3. armel mars 22, 2013

    merci pour ces moments d’évasion,on en profite pour faire de la géographie ! Et chapeau vous avez bien avancés dans votre tour en Sardaigne.

  4. Raymonde mars 22, 2013

    Dommage, je ne vous ais vus que 3 mn sur skype, mais vous avez l’air bien, continuer comme cela, bisous a vous 3, on vous aime .

  5. Valou et julie mars 22, 2013

    sa y est on vous suit ! On espère que tout ce passe bien pour vous. Gros bisous !

  6. Elodie mars 24, 2013

    ET le saucisson Sarde, il est bon??!
    Pour la petite histoire, on s’est perdus en Sardaigne (routes coupées par des éboulements, pas de panneaux…) … Arrivés dans un petit bled paumé, on montre une carte et on essaye de se faire comprendre pour demander notre chemin. Personne ne parlait anglais (ni français…) et l’affaire se corsait… Là-dessus un gars se lève de sa table (on était devant une petite buvette) et nous fait signe de le suivre avec notre voiture: il grimpe dans la sienne et on fait bien 20 min de route jusqu’à une bifurcation sans aucune indication: il nous fait signe de tourner là. On se dit que c’était sur sa route, mauis c’est quand même gentil de nous avoir guidé car on n’aurait jamais pu trouver seuls. Et bien figurez-vous que le gars a fait demi-tour: il s’est donc tapé 40min de voiture par pure gentillesse, pour nous mettre sur la voie!!!

    Allez, on vous en souhaite des comme ça tout le long de votre de votre périple!!

    • Six Pieds sur Terre mars 25, 2013

      Salut Elodie,
      Effectivement cela ne nous surprend pas vraiment, ils peuvent êtes très serviables et surtout en campagne.
      Le saucisson Sarde ? Excellent !
      Bises

Laisser un commentaire


− huit = un