Six roues sur terre, ou presque …

Publié le 4 août 2015, dans Bretagne 2015
mg_2378

Après avoir lâchement abandonné notre voiture, nous voilà partis à la conquête du pays bigouden. Et petite nouveauté pour ce voyage, Timéo a le luxe de pouvoir pédaler quand il le veut. Oui le luxe, quand on considère qu’il faut se trimbaler la bonne dizaine de kilos supplémentaires pour dégourdir les jambes du petit qui sont vite trop lourdes une fois les quelques kilomètres engrangés.
mg_2373
mg_2374
mg_2375
mg_2381

C’est donc avec orgueil que l’on vous présente notre bricolage qui pour le moment fonctionne très bien. Attention, quand il s’agit de faire du vélo dessus, on remet la roue avant de son vélo pour qu’il puisse pédaler avec nous, jamais cela n’a été prévu pour le mettre sur le cadre en mode « Follow Me ».
mg_2380
mg_2456

A l’heure de cet article, Timéo a parcouru 24 km, sachant que nous ne sommes pas sur les parties les plus plates de notre itinéraire. Donc « wait and see » comme disent nos confrères anglo-saxons.
mg_2441

Confrères que l’on rencontre assez régulièrement dans l’arrière-pays qui se veut très calme, peu fréquenté, bien vert (à oui, ça, on comprend vite pourquoi) et somme toute très agréable pour notre acclimatation.
mg_2442

Nous démarrons sur une voie verte le long du Blavet, qui ressemble à un canal avec ses nombreuses écluses et son chemin de halage. Les douces collines qui le bordent donnent un paysage varié et bucolique, il y fait bon de s’y promener … bref vous l’aurez compris, une excellente entrée en matière.
mg_2382
mg_2385
mg_2388
mg_2391
mg_2394
mg_2396
mg_2397
mg_2399

Ensuite, nous engrangeons les premiers dénivelés positifs pour atteindre le village de Poul Fétan. Haut lieu du tourisme local qu’il faut interpréter comme un site propret, bien aéré qui malgré l’affluence permet une visite sereine entre culturo-touristes.
mg_2402
mg_2403

On y découvre les anciennes traditions bretonnes du 18ème dans un cadre quasi-médiéval dont les spécialités culinaires nous remplissent dans tous les sens du terme. Nous avons même l’occasion de participer à quelques animations qui s’apparentent plus au théâtre de rue.
mg_2404
mg_2406
mg_2407
mg_2408
mg_2410
mg_2413
mg_2421
mg_2422

La météo se gâte (enfin ?) pour une journée bien humide, nous traversons quelques villages pittoresques dont les édifices religieux ont la part belle tant leurs constructions ont traversé les âges.
mg_2423
mg_2424
mg_2425
mg_2426
mg_2432
mg_2434
mg_2435
mg_2436
mg_2437

Les bivouacs se succèdent et l’arrière-pays est très calme et verdoyant. Les voies vertes à base de petites routes communales ou d’anciennes voies ferrées se prêtent très bien à notre découverte.
mg_2438
mg_2440
mg_2444
mg_2446
mg_2447

Nous plantons la tente à Carhaix qui s’avère être un véritable carrefour de cyclotouristes. Il est vrai que de plusieurs véloroutes y passent ce qui fait les affaires du camping municipal.
mg_2449
mg_2450
mg_2451
mg_2452
mg_2453

Pour la suite, nous projetons de « gravir » les Monts D’Arrée. Même si les célèbres chemins de crêtes ne nous serons pas accessible avec notre équipement, nous espérons y trouver de beaux paysages.

16 Réponses à “Six roues sur terre, ou presque …”

  1. VERRON Roger août 4, 2015

    C’est toujours un réel plaisir que de retrouver le récit de vos escapades vélocologiques. De plus, le style est toujours aussi agréable que le coup de pédale est volontaire.
    Si je vous dis que le nom de jeune fille (hérésie quand on sait qu’elle est décédée à 93 ans) de ma mère était Bihan, vous comprendrez pourquoi j’apprécie beaucoup votre région de vacances…
    Au plaisir.
    Kenavo

  2. Claire août 4, 2015

    Félicitations à Tim pour ces 24km déjà engrangés!
    En effet Élodie, je comprends mieux votre système par contre comme je le pensais, ça fait un sacré convois

  3. Valerie août 4, 2015

    Coïncidence j’ai vu un film hier qui a été tourné à carhaix « bowling » avec Mathilde Sennier. J espère que le temps est favorable. Nous c’est beau. Après midi spa avec maman. Bonne route à la découverte des bretons. Sympa de vous suivre de nouveau vu qu on part pas en vacances. Bises.

  4. Geneviève août 4, 2015

    Superbe région! il a bien grandi Timéo! la carriole va bientôt être trop petite? fait-il son propre reportage?
    Alors le battoir et le lavoir ou tu gardes la machine à laver?
    et une petite danse bretonne…
    bises

  5. Raymonde août 4, 2015

    Bisous à vous 3, bien reçu votre message, je vois que Timéo fait le reporter photographe, il va nous ramener de belles photos !!!!. Passer un après midi relaxant au SPA avec Valou, bonne route mes chéris, bisous bisous

  6. Fabienne août 6, 2015

    Ravis de vous retrouver sur les routes de France, et de découvrir le courageux Timéo…
    J’ai fais un camp dans les monts d’Arrée il y a quelques années certes mais je ne pense pas que les paysages aient changé. Vous allez apprécier sans aucun doute , c’est un peu particulier d’imaginer alors qu’on se situe en Bretagne.

    Nous vous embrassons et surtout très bon séjour.

    Fabienne, régis , Martin, Pierre et Joséphine.

  7. Delphine août 6, 2015

    Coucou à tous les trois !!
    Je suis ravie de partager votre nouveau périple cycliste. C’est très joli et le temps est clément (!!!), alors profitez bien !!
    Je vous embrasse bien fort !

    Delphine (ostéopatte ;-) )

    • Six Pieds sur Terre août 6, 2015

      Salut Delphine,
      Merci pour ton message.
      Au plaisir de venir te voir pour réparer les dégâts …. :)

  8. Edmonstre août 7, 2015

    Salut les nuls,
    Consignes de sécurité : il vous manque toutes les mesures préventives concernant la réglementation inhérente aux convois à caractère exceptionnel. En supposant que vous ayez fait une demande d’autorisation individuelle pour itinéraire précis, il vous faut au moins des motards quand même lol
    Profitez bien de votre voyage et au plaisir de vous relire les amis ;-)

Laisser un commentaire


un + sept =