Une expérience à pattes !

Publié le 14 août 2019, dans Pyrénées Orientales 2019 avec un âne
P1001919

Une fois n’est pas coutume, cette année nous avons choisi de changer de formule pour une nouvelle expérience estivale. Dans un monde qui va soit disant de plus en plus vite, nous essayons de prendre le contre-pied en allant encore plus lentement qu’à vélo… nous avons donc choisi de partir à pied !
Seulement, cela aurait été trop simple vous diriez-nous s’il n’y avait pas eu un petit pas de côté dans le genre, et vous auriez eu raison, c’est pourquoi nous avons choisi de nous faire accompagner (ou d’accompagner, c’est selon) par des ânes de bât.

Plusieurs raisons nous poussaient à cela. Celle qui nous motivait le plus était de nous offrir les capacités physiques d’accéder à des lieux véritablement sauvages, bien isolés et qui plus est, sans avoir à porter tous les vivres nécessaires à notre autonomie. La deuxième raison était que Timéo n’est pas encore suffisamment entraîné au « goût de l’effort », et nous pensions que d’avoir un animal de ce type à s’occuper rendrait la randonnée plus accessible pour lui.

Ajoutez à cela que nous sommes tombés dans une région magnifique, avec une météo idéale sur toute la semaine et un parcours simple à suivre, c’était pas super, c’était juste génial !
Comme des images valent milles mots, voici un petit film pour vous résumer cette petite semaine autour du Capcir dans les Pyrénées Orientales.

Pour ceux qui sont allés jusque-là, voici quelques précisions.
Nous avions choisi de partir 6 jours (et 5 nuits) en complète autonomie tant au niveau bivouac que nourriture. Sachant que les ânes peuvent porter environ 30kg chacun, à 2 ânes, nous étions assez large pour porter l’ensemble pour 3 adultes et 1 enfant.
Du côté de l’itinéraire, nous sommes partis à 1500m et sommes monté à 2600m maximum lors de l’ascension du pic des Mortiers, avec un total de 58km et un cumulé de 1700m de dénivelé.

Pour le détail :
- Jour 1 : le long de la vallée du Galbe = 12km +300m
- Jour 2 : ascension au refuge des Camporells = 6km +600m (avec un passage à 26% de pente)
- Jour 3 : ascension du pic des Mortiers (sans les ânes qui sont restés au bivouac) = 7km +/- 350m
- Jour 4 : forêt des Camporells avec bivouac au lac d’Aude = 8km +/- 250m
- Jour 5 : descente à la station et au village des Angles = 14km -550m
- Jour 6 : retour à Rieutort = 11km -200m

Nous avons vraiment apprécié cet autre moyen de voyager, même s’il faut évidemment suivre le rythme de l’animal et se soucier de son bien-être afin de s’assurer d’avoir un compagnon de route enclin à nous suivre…

Enfin pour ceux qui veulent voir les photos : PAR ICI

5 Réponses à “Une expérience à pattes !”

  1. Cyril août 14, 2019

    Salut !

    Super ce petit film Maxime :-) et superbe endroit ! Profitez bieb de vos vacances. Grosses bises à vous. Cyril

  2. COCHARD RAYMONDE août 17, 2019

    Bisous mes chéris,cela fait 2 fois que je visionne votre randonnée,toujours aussi émue,par contre il nous manque Maxime !!!

  3. Tibo août 22, 2019

    Vous avez dut vivre une belle aventure humaine, animale et naturelle.
    bravo pour le montage et la vidéo Max, qui laisse une
    Belle trace, ça donne envie d’aller faire un tour
    Par là bas ;)
    Biz à tous

  4. Tibo août 22, 2019

    Vous avez dut vivre une belle aventure humaine, animale et naturelle.
    bravo pour le montage et le blog Max, qui laisse une
    Belle trace, ça donne envie d’aller faire un tour
    Par là bas ;)
    Biz à tous

Laisser un commentaire


× neuf = vingt sept